Le label

Menu

Patrick Cabon Quartet

Pianiste

  • Patrick Cabon NB.jpg
  • 20140512FB0509E.jpg
  • CAB_TSF_3574.jpg
  • _CAB2629.jpg
  • CAB_TSF_3589.jpg
  • _CAB2602.jpg
  • Portrait Patrick 13 V3.jpg
  • _CAB2610 Piano ouvert.jpg

Le pianiste Patrick Cabon reste fidèle aux figures qui l’ont marqué et aux musiciens qui l’accompagnent. Fin connaisseur de l’histoire du jazz, il a trouvé en Duke Ellington un exemple dont il entreprend depuis plusieurs années une fascinante relecture…

 

 

Patrick Cabon, photographié par Gwénolé Livinec

 

Patrick Cabon est né en 1975 et commence le piano à l'âge de neuf ans. Il effectue ses études de piano classique au Conservatoire de Brest puis de Rennes. Depuis toujours attiré par l'art de l'improvisation, c'est à l'adolescence qu'il découvre le jazz. Il se passionne immédiatement pour cette musique et y trouve l'espace de liberté propice à son épanouissement musical. Dès l'âge de 17 ans, il participe à ses premiers groupes et donne ses premiers concerts. 

Désireux d'étendre ses connaissances musicales sans se circonscrire à aucune barrière stylistique, il décide de suivre des études de Musicologie et d'Ecriture. Il est admis au Conservatoire National Supérieur de Paris en 1993 d'où il sortira, quatre ans plus tard, avec des Prix en Histoire de la Musique et en Esthétique musicale. Il obtient également une Licence en Musicologie à l'Université de Rennes.

En 1999, après avoir remporté à la tête de son trio le Concours professionnel de Jazz à Vannes, il part pour New-York où il reçoit l'enseignement de pianistes tels que Barry Harris ou Mulgrew Miller. C'est là que naît ce désir qui ne l'a jamais quitté de nourrir son jeu de l’influence des grands représentants des courants mainstream, bop et post-bop du jazz noir américain.

Depuis son retour à Paris, Patrick Cabon se produit dans les clubs de la capitale tels que le Duc des Lombards où, pendant deux ans, il animera les célèbres jam-sessions avec son trio (Manuel Marchès : contrebasse - David Grébil : batterie). On a pu l'entendre également dans de nombreux festivals, en France comme à l'étranger (Indonésie, Russie, Suède, Algérie, Italie, Angleterre, Thaïlande, Ecosse, …).

Apprécié et reconnu comme un fin accompagnateur, ses qualités musicales ainsi que sa capacité à évoluer dans différentes esthétiques ont fait de Patrick Cabon un interprète recherché. Il a ainsi partagé la scène ou enregistré avec des musiciens de renommée internationale tels que Scott Hamilton, Joe Magnarelli, Harry Allen, Jim Rotondi, Alvin Queen, Dmitri Baevski.

Sur la scène nationale, il a participé à de nombreuses formations dont entre autres celles de Pierrick Pedron, Patrick Artero, Cedric Caillaud (avec lequel il enregistre trois albums), Frédéric Couderc, Nicola Sabato (On a Clear Day - Djazz Records 2004) ou encore Siegfried Mandon (Mo'Drums plays Hits).

Toujours soucieux de développer un propos musical dense et limpide, il dispense lors de ses concerts un jazz vivant, toujours inventif et emprunt d'un swing aussi efficace qu'élégant. En 2014, il enregistre l'album African Flower à la tête d'un quartet où le trompettiste Sylvain Gontard vient rejoindre ses fidèles sidemen.

Compositeur pour la scène ou l'image, Patrick Cabon a écrit pour le court-métrage (Le temps d'une orange, 2005 et Sur le fil, 2012 - réalisateur : Gwénolé Livinec) ainsi que pour le spectacle musical (Jazz-club et talons aiguilles, 2014 - Théâtre du Ranelagh). Titulaire du D.E., il exerce ses activités de pédagogue aux Conservatoires de Cachan, Châtenay-Malabry et Antony. Depuis 2007, il fait partie également de l'équipe pédagogique du Stage estival de Jazz à Bourges.

Patrick Cabon Quartet

Patrick Cabon Quartet

 Jeudi 7 janvier 2016, 20 h 30 - Studio de l’Ermitage, Paris

Concert de sortie de l'album African Flower, paru le 27 novembre 2015.

Patrick Cabon, en quartet, interprétait les titres de l'album, ainsi qu'une sélection d'autre morceaux choisis de Duke Ellington... une soirée exceptionnelle qui s'est jouée à guichet fermé ! 

Le 9 janvier 2016, au club Autour de Minuit dans le quartet du chanteur Stéphane Séva

Concerts à venir :

le 21 octobre 2016 à Saint-Maur des Fossés :

http://www.lhappyjazz.com/?p=990


le 29 janvier 2017 à Chatenay-Malabry :

http://www.theatrefirmingemier-lapiscine.fr/rendez_vous/fiche_concert_pediluve.cfm/248894_patrick_cabon_quartet.html


et encore le 9 mai 2017 à Eaubonne...


Retrouvez également Patrick Cabon dans son nouveau projet en trio :

le dimanche 6 novembre 2016 aux Musicales de Montreuil (93), en l'église St-Pierre St-Paul (à 17 h).

réserver >>

 

 

A propos du premier album qu'il enregistre sous son nom, Patrick Cabon déclare : « J’ai voulu qu’African Flower soit un disque qui évoque chez l’auditeur beaucoup d’images et de lumières différentes ; que chacun des titres qui le compose ait une identité qui lui soit propre et, qu’une fois réunis, ils forment un ensemble cohérent. A l’image de ces fleurs africaines qui, malgré l’exubérance et l’hétérogénéité de leurs couleurs, forment un tout à la beauté simple. »

En fil conducteur de cet enregistrement, le choix de centrer le répertoire sur la musique de Duke Ellington - disparu en mai 1974, soit exactement quarante ans avant l’enregistrement de ce disque. Mais bien plus qu’un hommage, il s’agit pour Patrick de défendre un projet à la fois personnel et collectif, mûri pendant plusieurs années et conçu avec des musiciens qui lui sont chers : le contrebassiste Manuel Marchès, le batteur David Grébil et le trompettiste Sylvain Gontard.

« La musique de Duke Ellington m’accompagne depuis des années... Je n’aurais su trouver plus bel espace de liberté pour mes explorations artistiques que ces compositions que Duke lui-même, tout au long de sa vie, n’a cessé de ré-interroger et de remodeler. C’est un parcours, une attitude encore plus qu’un corpus qu’il nous a légués » déclare encore le pianiste.

Les arrangements réalisés par Patrick pour le quartet - on n'ose parler ici de réductions - préservent l'énergie des interprétations originales tout en développant leur côté sensuel. Ce programme réveillera inévitablement chez l'auditeur les souvenirs de contrées connues, mais qui seront cette fois baignés d'une émotion renouvelée dans la subtilité.

 

 

Vous avez un projet musical ?

Contactez-nous